Err

Votre panier : 0,00 EUR
Nettoyage Automobile et Rénovation Esthétique
Blog

LLD : 4 points pour réduire ses frais de restitution

Lors
d’une LLD (Location Longue Durée), les loueurs margent très peu sur les
montants des loyers que vous versez. Mais ils compensent par ailleurs !



Les
frais de restitution peuvent atteindre plusieurs milliers d’euros ! La
moyenne constatée se situe entre 1000 et 1500€.



Pour
éviter ces frais, il convient de rendre le véhicule dans un état d’usure « normal »
en rapport avec son kilométrage. Voici
les 4 points à surveiller avant de rendre l’auto
 :



 



Point clé 1 Ne pas
dépasser le kilométrage



C’est à prévoir dès le départ lors de la signature du
contrat. En effet il est rare de pouvoir modifier en cours de route. Et en cas
de dépassement en fin de bail, la facture peut être salée !



Impossible de contester ou négocier la surfacturation : le
prix du kilomètre excédentaire est contractuel (de 0,05 à 0,40 €, soit 500 à 4
000€ pour 10.000 km de trop !).



 



Point clé 2 Prévoir une
remise en état (1 à 2 mois avant la restitution)



Lors de la restitution, l’agent examine l'auto en détail :
peinture, carrosserie, châssis, pare-chocs, sellerie, pare-brise, pneus,
jantes, optiques, rétros… La moindre anomalie (trace, tâche, déchirure, etc…)
est photographiée et mesurée. Le tout est renseigné sur le procès-verbal de
restitution définitive.  Ce document
servira de base pour calculer les frais qui vous seront facturés (consultez les
conditions sur votre contrat).



Certains loueurs tolèrent par exemple un micro-impact sur le
pare-brise ou une ou deux bosses sur la carrosserie, alors que d'autres ne
laissent rien passer. 



Les
points les plus importants à inspecter sont les plus coûteux à remplacer :
Jantes, vitrages et carrosserie.



 



Point clé 3 Rendre un
véhicule propre



Le véhicule doit être rendu "nickel”. Sinon, là encore, le
nettoyage vous sera facturé à prix d'or. Habitacle et carrosserie doivent être
remis au propre.



Attention aux odeurs (tabac, animaux…), aux tâches et autres
déchirures sur les sièges (trous de cigarette par exemple) ou encore aux
rayures diverses sur les plastiques.



 



Point clé 4 Bien
vérifier le document de restitution avant de signer



Ce document rempli par l'expert mandaté par le loueur est
garant de l'état de la voiture à la date de sa restitution. Tout y est
consigné. Votre signature atteste que vous approuvez le descriptif de l'état du
véhicule. 



 



En
Résumé
, si vous anticipez les réparations sur le véhicule à rendre, vous
réduirez de 25 à 30% les frais de restitution
. Munissez vous de la grille d’évaluation
qui permet d’auditer les véhicules rendus (à réclamer au loueur), et venez nous
nous montrer votre véhicule. Nous établirons ensemble un devis estimatif en vue
de la restitution.

Rédigé le  3 oct. 2018 16:35  -  Lien permanent
0 Commentaires  

5 indispensables pour laver sa voiture soi-même

5 INDISPENSABLES POUR LAVER SA VOITURE SOI-MÊME


1. Un aspirateur avec un bec
En métal si possible, c’est plus résistant et cela permet dinsister sur les moquettes (notamment pour le sable et les poils de chiens).
Attention pour les becs en métal, éviter de toucher des plastiques, cela peut rayer.

                       

       
2. Deux microfibres épaisses
Pour les plastiques et les vitres.
Si les plastiques ne sont pas très sales, dépoussiérer avec une microfibre humide, et passer une sèche pour terminer. Dans ce cas, pas besoin de produits détergents, la poussière reste sur la microfibre.
Si le véhicule est un peu plus sale, utiliser du véritable Savon de Marseille liquide, sur la microfibre humide.        
                        


                          .                                                   
3. Une microfibre spéciale vitres 
Vaporiser le produit à vitres, frotter avec la microfibre épaisse humide.
Rincer à l’eau chaude et essuyer avec la microfibre fine, jusqu’à ce qu’il ne reste plus d’humidité sur la vitre.
Le tissage plus serré permet de bien absorber l’eau afin de ne pas laisser de traces.          
 



  4. Une éponge PROPRE                                                                                                                                                           .                         
Pour le lavage carrosserie.
Dans les stations de lavage les éponges, souvent sales et usées, provoquent des micro rayures. Mieux vaut amener la votre.      
     


                                    .       .     
5. Une vieille brosse à dents
 Pour les finitions: grilles d’aérations, boutons lève vitre, dessus du pommeau de vitesse


Rédigé le  22 mars 2016 10:27  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Un glaçon contre la résine et les chewing gums !



 

Vous vous êtes garé sous un arbre et des gouttes de résine sont tombées sur votre carrosserie ?



Même si cela ne parait pas grave, ne laissez pas la résine
trop longtemps. Avec les rayons UV et le temps, cela peut attaquer le vernis et
laisser des traces qui ne partiront pas.



Voici une technique simple et économique pour enlever la
résine, il ne vous coûtera qu’un peu de temps !



Prenez un glaçon et frottez chaque goutte de résine, jusqu’à
ce qu’elle durcisse au point de s’enlever à l’ongle. Cela peut prendre
plusieurs secondes, voire minutes, en fonction de la nature de la résine.





Cette technique marche également pour enlever du chewing-gum sur les tissus et moquettes.



Posez le glaçon sur le chewing-gum jusqu’à ce qu’il devienne
dur, et grattez ensuite à l’ongle.



Il est souvent nécessaire de renouveler l’opération
plusieurs fois.



S’il reste du chewing-gum dans le tissu, recommencez avec le
glaçon, puis frottez avec une brosse à dent, pour enlever les résidus
incrustés.









Rédigé le  23 fév. 2016 13:44  -  Lien permanent
0 Commentaires